Le ministère russe de la santé identifie un trio de médicaments existants qui peuvent combattre le nouveau coronavirus chinois

vaccine, coronavirus

© Global Look Press / Christophe Gateau / dpa

Alors que les experts du monde entier cherchent un vaccin pour lutter contre cette nouvelle infection dangereuse, les responsables russes de la santé ont identifié un trio de médicaments existants pour combattre le 2019-nCoV chez les adultes.

Le nouveau coronavirus peut être combattu avec la ribavirine, le lopinavir/ritonavir et l’interféron bêta-1b, pensent-ils. Ces médicaments sont généralement utilisés pour traiter respectivement l’hépatite C, le VIH et la sclérose en plaques.

L’avis du ministère de la santé ne se contente pas de formuler des recommandations, mais décrit également le mode d’action des traitements et les quantités à prescrire. Ces directives sont destinées aux médecins des hôpitaux de tout le pays.

L’un des médicaments recommandés, la ribavirine, a été utilisé dans le traitement de l’épidémie de SRAS en Chine en 2003, qui a infecté plus de 8 000 personnes et en a tué 774 dans 17 pays différents. Le nouveau coronavirus a montré une similitude génétique importante avec le SRAS, une comparaison de séquences montrant une concordance de 79,5 %.

Le ministère ordonne également que, pour prévenir et réduire la gravité des symptômes, les médicaments doivent être pris dans les deux jours suivant le contact avec une personne infectée. Ses recommandations en matière de prévention comprennent également des règles d’hygiène et de salubrité, comme le lavage des mains et le port de masques de protection.

Hier, la vice-première ministre Tatyana Golikova a expliqué qu’il existe un risque considérable que le coronavirus pénètre en Russie, malgré le fait que le nombre de cas confirmés reste actuellement nul.

Selon les données les plus récentes du gouvernement chinois, il y a actuellement 7711 cas confirmés de coronavirus, avec au moins un cas dans chaque région de la Chine continentale. Jusqu’à présent, 170 personnes sont décédées.